مرحبا بكل من يحب العلم و يسعى إليه

المواضيع الأخيرة


    Pour les étudiants de LMD

    شاطر
    avatar
    tarek
    مشرف المنتدى
    مشرف المنتدى

    ذكر عدد الرسائل : 178
    أعلام الدول :
    نقاط : 489
    السٌّمعَة : 1
    تاريخ التسجيل : 11/05/2009

    Pour les étudiants de LMD

    مُساهمة من طرف tarek في الإثنين مايو 18, 2009 7:33 pm

    LE SYSTEME LMD ET SON ADAPTABILITE EN ALGERIE POUR
    INTRODUCTION :

    Le système LMD (Licence
    Master Doctorat) est basé sur le principe où chaque niveau d’études est atteint
    par l’acquisition de crédits connus en Europe sous l’abréviation ECTS ( European
    Crédit Transfer System) et non plus par la validation d’années d’études. La
    licence correspond à 180 ECTS et le Master à 120 ECST après la licence. Chaque
    semestre d’études compte pour 30 crédits ECTS [1].

    1 crédit ECTS correspond à
    20 h de travail (encadré (Cours, TD et TP) + personnel) et l’unité
    d’enseignement ’UE’ correspond à 6 Crédits ECTS soit environ 120 h de
    travail.

    L’Europe
    s’est engagée dans la voie de l’uniformisation de ses programmes de formation
    universitaire à partir de la réunion de Sorbonne en Mai 1998 [2]. L’architecture
    du système LMD est définie pour la France par les décrets du 8 Avril 2002 et les
    arrêtés des 29 et 30 Avril 2002 [4]. Il est mis en application à la rentrée
    2002/2003.

    Cependant, le système
    d’unités d’enseignement et de capitalisation des modules, était déjà
    opérationnel en France pour la formation du DUT (Diplôme Universitaire de
    Technologie) (2 années à temps plein) dans les IUT (Institut Universitaire de
    Technologie) bien avant le lancement du
    système LMD [3].

    Le lancement du système LMD
    a été une occasion offerte aux spécialistes d’introduire certaines matières,
    options, voire spécialités émergeantes, ce qui a permis de faire passer le
    nombre de spécialités de 25 à 46 licences en France, dans le domaine de la
    technologie [4]. A l’USTHB, le nombre d’options en génie électrique pour la
    licence professionnalisante était de 2 pour la formation du DEUA (Diplôme
    d’Etudes Universitaires Appliquées correspondant à Bac + 3) ; il est proposé à
    passer à 9, à partir de la rentrée 2004/2005.

    Les
    modalités de formation LMD sont diverses : présentielle, par alternance, à
    distance et en ligne [4].

    CARACTERISTIQUES DU SYSTEME
    LMD :

    Les caractéristiques du
    système LMD sont [1] :

    - Transversalité de la
    formation de base en 1ére et
    2ème année de Licence.

    - Souplesse dans la formation
    (cursus souples)

    - Réorientation si nécessaire
    tous les semestres ( non par année)

    + Les étudiants en
    difficultés en S1 auront la proposition de
    suivre un S2 particulier dit DCS
    (Développement de compétences scientifiques) pour permettre un redoublement
    réussi, une réorientation au sein de la licence ou dans une formation voisine
    BTS, IUT) [1].

    Les UE sont capitalisables et transférables.

    Il y a [1] :


    - Les UE obligatoires
    ‘’Fondamentales’’

    - Les UE (X) au choix soit
    pour diversifier soit pour approfondir les connaissances spécifiques.


    - Les UE ‘’d’ouverture’’ à
    des domaines très divers tels que :

    - L’histoire et la
    philosophie des sciences

    - Les enjeux de société

    - Sport, culture, Engagement
    associatif

    - Langues


    - Culture Scientifique


    OBJECTIFS DU SYSTEME
    LMD :

    Tout en conservant à la
    formation des étudiants une forte polyvalence indispensable à l’exercice de leur
    futur métier et à leur adaptabilité, une certaine spécialisation est rendue
    possible par l’existence de plusieurs options [5]. L’enseignement correspondant
    à ces futures activités potentielles ne doit pas conduire à un savoir
    ‘’encyclopédique’’, mais il doit familiariser les étudiants aux méthodes
    d’observation, de raisonnement d’analyse et de synthèse ainsi qu’aux procédés de
    recherche de renseignements qui leurs permettront de mener à bien les taches,
    très diverses qui pourront leur être confiées. Il conviendra de dispenser cet
    enseignement en s’appuyant, si possible, sur des projets réels en cours de
    réalisation [5]. Il vise à l’essentiel : faire acquérir aux étudiants des
    méthodes de travail et de raisonnement autant que des connaissances, des
    principes de mise en œuvre et des procédés plus que des recettes. Toutefois,
    cette formation doit également permettre certaines poursuites d’études aux
    étudiants qui en manifesteront le désir
    et en auront les capacités [5].

    Un des principaux objectifs
    du système LMD en Europe pour les licences professionnelles concerne la mise en
    place d’une pédagogie active, projets tuteurés et stages intégrés au cursus afin
    d’en faire de véritables outils pédagogiques [4]. Il est regrettable de
    constater que les nouveaux programmes proposés dans le cadre du système LMD (en
    Algérie) ont été simplement confectionnés de manière hâtive, sans aucune
    implication des acteurs économiques les plus importants (fournisseurs d’emploi)
    .

    Pour l’Europe, cette réforme
    est un élément permettant [4] :

    - d’avancer sur le chemin de l’Europe des citoyens, c’est
    à dire offrir une meilleure lisibilité aux étudiants et favoriser leur mobilité
    pendant les études.

    - Participer à
    l’harmonisation des niveaux d’insertion professionnelle en proposant aux
    entreprises et aux administrations un cadre européen plus simple.


    Ce nouveau cadre a vocation
    d’offrir des voies de sortie vers les métiers aux trois niveaux prévus (L, M et
    D) [4].

      الوقت/التاريخ الآن هو الجمعة يونيو 23, 2017 8:19 pm